Comprendre la mécanique du mouvement du cheval :

Première Partie, les allures du cheval

La compréhension de la mécanique permet l’harmonisation des mouvements et la valorisation de l’entente entre le Cheval et l’Humain. Pour se faire, étudions ces allures et les mécanismes mis en place pour chacune d’entre elles.

La plupart des informations des dossiers « Comprendre la mécanique du mouvement du cheval » sont inspirés du livre de Gerd HEUSCHMANN « Dressage Moderne : un jeu de massacre » ainsi que des traités d’anatomie et des fiches de l’IFCE.

11 Savoirs Basiques sur les allures des chevaux :


1. Le pas est une allure à quatre temps : chaque membre se pose individuellement selon un schéma qui se répète ;


2. Le trot est une allure à deux temps : chaque bipède diagonal se pose à son tour ;


3. Le galop est une allure à trois temps avec une quatrième phase de suspension : le postérieur s’engage sous la masse, le bipède diagonal opposé s’avance, l’antérieur restant propulse le corps en avant et le cheval supporte une phase en suspension ;


4. Les membres du cheval ont plusieurs fonctions locomotrices : piliers inclinés, piliers extensibles ou leviers horizontaux ;


5. Les piliers inclinés : la Force de Gravité permet la propulsion ;


6. Les piliers extensibles : les muscles intrinsèques des membres se comportent comme des ressors ;


7. Les leviers horizontaux : les muscles extrinsèques des membres propulsent le cheval en avant mais il n’y a pas de suspensions ;


8. Il est possible d’associer les fonctions entre elles afin de « sublimer les allures », dans les disciplines telles que le dressage, mais cela demande un coût énergétique largement plus élevé ;


9. La tête fait un mouvement de balancier : il est important de laisser la tête libre pour les forts mouvements en avant ;


10. Toutes variations dans le « poser naturel » du cheval impliquent une contraction ou un inconfort, quels qu’ils soient ;


11. Travailler son cheval sans connaissance de l’anatomie et de la physiologie peut détériorer les allures et créé des problèmes locomoteurs et physiologiques graves.



Détails des fonctions locomotrices :


Les piliers inclinés : Les membres du cheval n’utilisent pas les muscles pour avancer mais les forces de gravité et de pilier. Le cheval met le poids sur un membre, qui s’incline, et qui pousse le corps vers l’avant. Aucun muscle n’est sollicité fortement sur ce type de déplacement. Le pas utilise cette mécanique.


Les piliers extensibles : Les membres propulsent le corps vers le haut grâce aux muscles intrinsèques. Les muscles se compriment et s’étirent à la manière d’un ressort. Le saut utilise cette mécanique.


Les leviers horizontaux : Les membres sont poussés vers l’avant grâce à la puissance des muscles extrinsèques. Le mouvement se fait en majorité vers l’avant avec peu de suspension et donc peu de capacité à se soulever vers le haut. Le trot dit « classique », ou naturel, utilise globalement ce mécanisme.


Association de fonctions : il est possible d’associer les mouvements de piliers et de leviers pour obtenir des allures aériennes et dynamiques mais il s’agit d’un effort et d’un entrainement long et difficile. Naturellement, le cheval n’utilisera pas les deux méthodes simultanément, par souci d’économie d’énergie sans doute.

Sources :

BUDRAS, K., SACK, W.-O., ROCK, S., « Anatomy of the horse”, https://books.google.fr/books?hl=fr&lr=&id=ZrAuBQAAQBAJ&oi=fnd&pg=PP1&dq=horse+anatomy&ots=5m9_VVODh5&sig=IiPPfnr3F8IGK38q9jOxyhu_QD8#v=onepage&q=horse%20anatomy&f=false, 1994.


DANNE, I., Eduquer son œil à la biomécanique équestre, https://demivolteface.com/2016/11/24/oeil-biomecanique/


GRISON A.-C., MAUREL, B., Les allures naturelles des équidés, https://equipedia.ifce.fr/equitation/disciplines-olympiques/dressage/allures-naturelles.html, 2011.


IMAIOS, Anatomie du cheval, https://www.imaios.com/fr/vet-Anatomy/Cheval/Cheval-Osteologie-Illustrations.

KAZUMI, C., Comment les chevaux avancent-ils ?, http://www.cheval-savoir.com/93-biomecanique-cheval, 2009.


MARTIN, P., Saddle in Motion : biomécanique dorsale du cheval monté : analyse des interactions entre la selle et le dos et application à la conception de nouveaux prototypes de selles, https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01280591/document, 2015.

NOBLE, P., COLLIN, B., DENOIX, J.-M., SERTEYN, D., « L’étude des contraintes mécaniques locomotrices chez le cheval », Annales de Médecine Vétérinaire, p.77 à 82, 2011, http://www.facmv.ulg.ac.be/amv/articles/2011_155_2_03.pdf.

SENAULT, R., Biomécanique des quadrupèdes, p. 14, https://www.revue.sdo.osteo4pattes.eu/IMG/pdf/biomecanique_quadrupedes_amble_SENAULT_04-13.pdf, 2013.

SPRING, S., Where’s the physic’s, https://prezi.com/nh-wr0piny_b/the-physics-of-pogo-sticks/, 2013.

Le pas, http://cheval.mon.ami.free.fr/cheval/pas.html (Attention : la bibliographie de ce site est insuffisante).

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Nouveauté à venir !!

D'ici quelques semaines, la construction des boxes sera finies et je pourrai proposer une pension spéciale pour la remédiation des problèmes de comportement de vos chevaux.

 

06 31 85 82 85

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Instagram
  • YouTube

©2020 par Lisa KUPET, LK.Comportementaliste. Créé avec Wix.com