feral-horses-861684__480.jpg

Pourquoi faire appel à un comportementaliste équin ?

Demandez à votre dentiste de réaliser une opération sur l'appendicite d'un patient, je ne crois pas qu'il en ait les compétences. Non pas parce qu'il est incapable mais parce qu'il n'a pas été formé à ça.

 

J'entends trop souvent des professionnels du milieu équin faire des amalgames entre mon métier et le leur. Je tiens à clarifier ici quelles sont les missions du comportementaliste équin et pourquoi celui-ci INTERVIENT EN PARALLELE d'un moniteur ou autre éducateur et NON PAS EN COMPETITION avec lui.

Soyons clair, ce que je fais, un moniteur ne peut pas le faire. Non pas parce qu'il en est incapable fondamentalement MAIS parce qu'il n'a PAS ETE FORME à le faire !

Pensez-vous qu'un coach de vie peut remplacer un psychologue ? NON. Et bien dans notre domaine, c'est exactement la même chose. Les deux métiers se valent. Les deux métiers apportent quelque chose au client/patient MAIS les deux n'interviennent pas dans le même domaine.

Ils peuvent être complémentaires mais l'un n'empêche pas l'autre.

Pourquoi choisir un comportementaliste équin plutôt qu'un moniteur (ou éducateur, ou autre) ?


La réponse est simple : votre cheval a un problème de comportement, il faut donc qu’il soit vu par un professionnel formé pour remédier à son problème. Or, jusqu’à preuve du contraire, seul un comportementaliste est formé pour résoudre ces problèmes de comportement.

Un moniteur ne peut faire progresser son élève qu’à la condition que la relation Homme-Cheval soit stable et que le cheval soit capable d’apprendre. Sans ça, on rentre en permanence dans des rapports de force et des combats perdus d’avance.

En cas de problème de comportement (apathie, stress, incompréhension, peurs, colère, dépression, etc.) il est inenvisageable de travailler son cheval correctement. Le comportementaliste doit donc intervenir pour remédier au problème du cheval et recréer un dialogue avec le propriétaire. Sans ça, peu importe le nombre d’heures passées avec un moniteur, la relation ne s’améliorera pas et le travail ne portera pas ses fruits.

Ainsi donc je le redis, nous avons des métiers COMPLEMENTAIRES et non en compétition. 

Alors, pourquoi certains professeurs d'équitation dévalorisent à ce point notre métier de comportementaliste équin ?

Tout simplement par manque de connaissances et par peur de perdre de la clientèle, sans doute.

Mais rassurez-vous mes amis moniteurs, si j'interviens pour régler les problèmes comportementaux du cheval et apprendre à son cavalier à mieux communiquer, votre travail n'en sera que plus simple. Vous souhaitez faire progresser vos cavaliers et vos chevaux ? Alors laissez-nous faire en sorte qu'ils se sentent bien dans le peau pour que tout soit plus simple.

Nous devons penser collaboration et non pas élimination. Je ne me permets pas de tenter de donner des cours d'équitation, ne vous permettez pas de tenter de régler des problèmes comportementaux.

Un comportementaliste ne cherche pas à apprendre à son client à monter à cheval ou à apprendre telle ou telle figure, il cherche à harmoniser la relation pour que par la suite le couple Homme-Cheval puisse les apprendre (aidé d'un moniteur ou pas selon LEUR décision et non la notre).

Mais alors, que permet réellement un comportementaliste équin ?

Un comportementaliste équin a pour mission de cerner le comportement du cheval, établir un diagnostic de son état émotionnel et de l'aider à corriger les problèmes ou les traumatismes qu'il pourrait avoir. Il doit comprendre et remédier aux problèmes de comportement en tout genre pour permettre au cheval et à son propriétaire de vivre ensemble en harmonie et dans le bien-être.

Du côté de l'humain, le comportementaliste cerne les pratiques du propriétaire, met en lumière les limites, les peurs et les pratiques incorrectes pour maximiser le bonheur du couple et renforcer le lien. Il est parfois amené à apprendre certains exercices au couple mais dans le seul but de remédier à un problème de comportement et valoriser la relation. Ce travail n'est en aucun cas similaire à un travail d'équitation classique. Nous n'apprenons pas des tours ni à monter le cheval, nous remédions à des problèmes.

Ainsi, un comportementaliste peut être appelé pour une multitude de situations indépendantes, la plupart du temps, du niveau de maitrise en équitation. On peut retrouver des chevaux :

- incompris

- apathiques

- frustrés

- colériques

- tristes

- incapables de gérer ses émotions

- traumatisés par un évènement

- en difficulté (refus de travailler avec l'humain, etc.)

- désocialisés

- débutants et ne comprenant pas ce qu'on attend d'eux

- apeurés

- timides

- en manque de motivation

- stressés

- etc.

Small Title

This is a Paragraph. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start editing the content and make sure to add any relevant details or information that you want to share with your visitors.

Small Title

This is a Paragraph. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start editing the content and make sure to add any relevant details or information that you want to share with your visitors.

Small Title

This is a Paragraph. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start editing the content and make sure to add any relevant details or information that you want to share with your visitors.